Nos astuces pour la semaine de développement durable

À l’occasion de la semaine du développement durable, on a décidé de vous partager quelques astuces pour devenir plus éco-responsable et préserver notre belle planète pour les générations futures 🌎

Aller faire ses courses de façon responsable

Rien de mieux pour réduire sa consommation d’emballage que de faire ses courses dans les commerces de proximité qui pratiquent la consigne ou le vrac. Mais ils ne sont pas forcément tous au coin de la rue…

Voici donc quelques conseils  à appliquer lorsque vous vous rendrez dans votre supermarché :

  • Éviter de choisir des emballages en carton et en plastique et privilégiez le verre
  • Choisissez des produits labellisés
  • Achetez de gros volumes
  • Préférez les produits en vrac pour éviter l’accumulation d’emballages…
  • Et si vous utilisez des emballages, préféré les en carton et réutilisez-les

Et n’oubliez pas que si vous privilégiez des produits frais, vous favorisez aussi leur production !

Ces conseils sont à appliquer sans modération, ils feront du bien à votre environnement

On dit adieu au gaspillage avec Karma 

Luttant contre le gaspillage alimentaire, Karma est une application mobile qui permet aux commerces et restaurants de capitaliser leurs invendus au lieu de les jeter.

Pas mal, hein ?

Ainsi, grâce à leur application mobile, des utilisateurs, comme vous et moi, peuvent profiter d’un déjeuner, d’un diner ou d’un en-cas à prix réduits et permet aux vendeurs d’attirer de nouveaux clients et de booster leurs recettes.

 

Utiliser un moteur de recherche écolo… 

Deux recherches effectuées sur Google représentent la même empreinte écologique qu’une bouilloire électrique. Et chaque heure dans le monde, 140 millions de recherches Google sont effectuées ce qui équivaut à 1000 allers-retours Paris NY

Alors quitte à faire des recherches sur Internet, autant les faire à bon escient non ?

On vous a parlé il y a quelques semaine du moteur de recherche Écosia qui permet de planter des arbres partout dans le monde afin de contribuer au bien-être de notre planète.

Mais il existe aussi Ecogine qui, grâce à nos recherches, reverse l’intégralité des fonds récoltés à des associations environnementales choisies par ses internautes.

Et aussi des boîtes mail écolo !

On ne va pas se mentir, le stockage de nos mails n’a rien de bon pour notre planète… Surtout quand on sait que l’envoi d’un mail équivaut à une ampoule basse consommation allumée pendant une heure et que 293 milliards de mails sont envoyés chaque jour dans le monde.

Malheureusement il n’existe pas encore de boîtes mail qui utilisent leur énergie pour chauffer nos piscines municipales et fonctionnent à l’énergie verte… Mais il en existe qui contribuent qui au bon fonctionnement de notre système écologique. C’est le cas d’Ecomail qui déjà récolté 3 515€ grâce à ses recettes et les a investi dans  différents projets écologique ou encore Newmanity, une boîte mail française dont l’énergie provient de Enercoop, une énergie 100% renouvelable et dont Evoswitch, le data center est le premier a avoir une empreinte carbone quasi neutre.

Rejoindre des ateliers de récup pour donner une seconde vie à ses vêtements…

Plutôt qu’en acheter des nouveaux…

Eh oui, il existe depuis des années des friperies dans lesquelles on peut donner ou acheter des vêtements !

Ce phénomène étant revenu à la mode ces dernières années, vous avez du coup peut-être entendu parler de Vinted, une application qui permet d’échanger ou de vendre ses vêtements en ligne.

Et si vous n’êtes pas totalement adeptes à ce type de concepts, pourquoi ne pas tout simplement garder vos vêtements et leur donner une seconde vie en participant à des ateliers de récup de vêtements ou de tissus comme le fait La Côte du Cool.

Sachez-le, d’ici 2028, a consommation de vêtements de seconde main va dépasser en valeur celle des vêtements neufs !

Utiliser un green cloud

Faisons un petit point sur Internet, son utilisation et sa consommation.

Vous saviez que si Internet était un pays ce serait le 3ème plus gros consommateur d’électricité au monde ? Que ce serait le 1er consommateur mondiale tout secteurs confondus ?

Eh oui, on chaque individu laisse son empreinte digitale sur la toile et celle-ci est stockée dans de grands data centers qui consomment beaucoup d’énergie (pour les alimenter mais aussi pour les refroidir) et sont par conséquent extrêmement polluant.

Parce qu’il n’y a pas que dans nos poubelles que l’on peut faire le tri, pensez- y !

En bonus si vous voulez suivre des gens qui soutiennent l’éco-responsabilité c’est par ici ↓

Notre Facebook

Notre Instagram